Test - Assassin's Creed Mirage : Un bon retour aux sources ! | Xbox Gamer - Actualité Xbox

Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Test - Assassin's Creed Mirage : Un bon retour aux sources !

- Publiée le 04.10.2023, à 13:01
- Par Benoit D.
Test - Assassin's Creed Mirage : Un bon retour aux sources !

Dès demain, soit le 5 octobre 2023, la licence Assassin's Creed signera son retour avec Assassin's Creed Mirage. Souhaitant revenir aux sources des Assassin's Creed de l'époque, Ubisoft mise beaucoup sur cet opus afin de redorer le blason d'une licence qui s'essouffle à chaque cycle. En 2017, Assassin's Creed Origins avait relancé la machine en proposant un jeu remanié et avec beaucoup plus de notions de RPG. Cependant, cette mécanique commence à s'essouffler et cela s'est ressenti dans le tout dernier Assassin's Creed Valhalla. Ubisoft l'avait annoncé : cet épisode doit être un retour aux sources de la franchise, proposant au passage une durée de vie bien moindre que celle des derniers opus. Voici notre avis sur Assassin's Creed Mirage, jeu que nous avons parcouru grâce à un code reçu par l'éditeur sur Xbox Series.

Basim ! On te connaît, toi !

Cet épisode propose de suivre les origines de Basim que nous avions déjà vu dans le dernier AC Valhalla (à la base Mirage devait être un DLC de ce dernier). Nous allons vivre ses débuts en tant que membre de Ceux qu'on ne voit Pas au travers de ses premières missions à Bagdad. Rapidement, nous comprendrons que notre combat sera d'anéantir l'Ordre. Comme dans les précédents opus, ce sont des ennemis masqués qui mènent la vie dure à la population mais qui, dans l'ombre, préparent un vrai sale coup. Au fur et à mesure de notre avancement dans l'histoire, nous en apprendrons plus sur Basim, ses doutes, ses peurs mais également sa destinée. Le tout est condensé dans un jeu avec une durée de vie bien plus courte que ce que nous avions l'habitude d'avoir dans les précédents opus. Ici, vous pouvez finir la trame principale en une douzaine à quinzaine d’heures (16h précisément pour nous) comme c'était le cas dans les tout premiers Assassin's Creed. De notre côté, nous avons trouvé le scénario un peu simpliste sans pour autant être sans intérêt.

Mais ce n'est pas le seul changement qu'Ubisoft Bordeaux a opéré pour rendre cet AC proche des premiers jeux de la franchise. Le côté RPG a été radicalement réduit. Certains diront même qu'il n'y a quasiment plus du tout d'aspect RPG. En effet, le jeu ne propose plus de monter en niveau afin d'acquérir des points de compétence. Dans ce titre, vous obtiendrez des points de compétence uniquement en réussissant des missions. Vous pourrez ensuite les utiliser pour acheter des compétences. Et sur cet aspect aussi le jeu a connu une petite réduction. Bien qu'il y ait toujours un arbre de compétences, celui-ci est bien moins fourni qu'avant. En réalité, ce n'est pas plus mal. Cela évite de débloquer nombre de compétences qu’on n’utilisait finalement jamais. La gestion de notre personnage a également été revue. Tout d'abord, vous n'aurez plus à gérer les différentes pièces de votre costume/armure (casque, gants, bottes, pantalon, etc.). La gestion de votre personnage se réduit à costumes, teintures, épées et dagues. Exit les armes à distance (arc) et également les mods (runes) pour améliorer vos armes avec des compétences. Dans Mirage, chaque arme a sa caractéristique propre, que vous ne pourrez améliorer que trois fois auprès d'un forgeron.

En somme, vous passerez moins de temps dans les menus et plus de temps dans le jeu. La perte de cet aspect RPG permet clairement d'apprécier encore plus le jeu et de jouer ! Comme dans les premiers titres, vos seuls objets secondaires seront vos outils (couteaux de lancer, bombes fumigènes, sarbacane, etc.) que vous pourrez débloquer au fur et à mesure de votre aventure et les améliorer. Chacun de ces outils (au nombre de cinq) pourront être améliorés selon trois niveaux et, pour chacun des niveaux, il vous faudra choisir une caractéristique (plus de portée, plus de dégâts, etc.). Pour améliorer vos outils et/ou épées/dagues et/ou costumes, vous devrez dépenser des matériaux (lingots d'acier, etc.) que vous trouverez dans des coffres disséminés un peu partout dans Bagdad. Pour vous aider, vous serez aidé par votre aigle, Enkidou, qui pourra scanner les environs. Sur ce point, rien de nouveau par rapport à Valhalla.

Bagdad c'est beau !

Pour celles et ceux qui s'attendent à un Assassin's Creed de l'ampleur de Valhalla, vous serez malheureusement déçus. Mirage n'est pas un Assassin's Creed comme les derniers, on pourrait même parler de spin-off. Un jeu beaucoup plus simplifié sur l'aspect RPG... Donc forcément, par rapport à Valhalla, vous aurez l'impression d'avoir plus perdu de fonctionnalités que d'en avoir gagné. Mais il est important de le redire : il ne s'agit pas là d'une suite à Valhalla mais bien d’un DLC qui s’est transformé en épisode AA à part.

L'exploration est toujours aussi importante dans cet opus. Bien que la carte soit dix fois moins grande que celle de Valhalla, il y a toujours des recoins à visiter. Et question décors, Ubisoft Bordeaux a fait du très bon boulot. Bagdad est magnifique, très détaillée et très grande à parcourir. Les rues sont vivantes, bourrées de passants, c'est vraiment un régal de se balader. Les paysages dans le désert sont également jolis et vous aurez encore de nombreux coffres à trouver afin d'acquérir de nouveaux costumes, épées et dagues, mais également des schémas d'amélioration. Chaque arme/costume détient son propre schéma d'amélioration nommé. Si vous souhaitez améliorer une arme précise, il vous faudra trouver son propre schéma. C'est pourquoi, l'exploration est toujours aussi primordiale !

Un retour aux sources bienvenu !

Là où le retour aux sources souhaité par Ubisoft est réussi, c'est dans son gameplay. On revient à l'aspect principal de la franchise : l'infiltration ! On est un Assassin, pas un Viking, on n'y va pas en bourrin tel Ragnar débarquant en Angleterre. Le mot assassin reprend tout son sens dans Mirage avec les exécutions. La grosse nouveauté côté compétence c'est l'aptitude Concentration d'Assassin qui permet d'exécuter plusieurs ennemis d'un coup en mettant un focus sur chacun. Cela rend le jeu plus simple mais ça permet de débloquer des situations complexes. Basim doit être discret et on est obligé de planifier ses plans à l'avance, analyser les allers/retours des gardes pour attaquer au bon moment… Mais également se cacher dans divers endroits comme les tas de foin, l'herbe, des placards, etc. Si toutefois vous êtes repéré, gare à vous ! Votre personnage sera doté d'une jauge de notoriété et, à mesure qu'elle se remplit, vous serez recherché. De ce fait, si tel est le cas, les gardes vous reconnaîtront mais également les passants qui pourront vous dénoncer. Il est important de ne pas faire trop grimper votre notoriété. Si c'est le cas, il vous faudra soit arracher les affiches de recherche, soit payer un parleur de rue afin de faire descendre votre notoriété. Pour confirmer que le côté infiltration est mis en avant, la fonctionnalité de "dérober" les gens dans le jeu a été un petit peu revue afin d'ajouter un semblant de difficulté. En effet, lorsque vous essaierez de faire les poches d'un passant, un petit test d'habileté s'affichera, demandant d’appuyer au bon moment. Réussissez et le malheureux passant aura perdu sa fortune. Ratez et le garde sera averti que vous n'êtes qu'un malandrin. Fuyez, pauvres fous !

Côté combat, on revient également à un aspect plus basique. Avec uniquement trois possibilités : Attaquer / Parer / Esquiver. Cela peut paraître limité mais les combats dans Assassin's Creed sont censés être secondaires. Là où les exécutions sont quant à elles primaires. En réalité, on se retrouve avec un mélange entre les premiers AC et les derniers. Les combats sont nettement plus dynamiques que ceux de l'épisode avec Altaïr (dans lequel les combats étaient mous) mais moins sophistiqués que ceux de l'épisode avec Eivor. Vous n'aurez plus de compétences de combats, toutes les compétences à débloquer sont pour le côté assassin. De fait les combats ne sont pas hyper sexy, moins épiques. En revanche, la difficulté a été accrue lorsque vous aurez sur vous plein de gardes. Ce que l'on peut reprocher au jeu, c'est que l'IA n'est pas toujours très intelligente. Un souci qui revient souvent dans les jeux vidéo, on en convient. Cependant, quand on est en combat à l'épée avec un garde et que son pote au bout du couloir n'est pas alerté par le fracas des épées qui s'entrechoquent, c'est bof. Tant mieux pour nous, on n'a pas été alerté, mais niveau immersion c'est parfois dommage.

En ce qui concerne l'aspect Parkour du jeu, Ubisoft fait avec ce qu'il connaît déjà. Les déplacements sont fluides mais Basim à tendance à se coller à tout, même lorsqu'on ne le veut pas. Un souci déjà rencontré dans les anciens épisodes, ce qui peut s'avérer embêtant lorsqu'on est en course-poursuite. On regrette toujours quelques bugs de collisions mais hormis cela, le reste est toujours très bon.

Graphiquement, comme on le précisait plus haut lors de la présentation de l'aspect exploration, Bagdad est magnifique. Les effets de lumière quand le soleil se couche ou se lève, les décors détaillés de la ville et de ses environs. Mention spéciale pour le Bazar, ce marché couvert qui est immersif à souhait. Une immersion accrue quand les passants parlent arabe. On s'y croirait ! Et il est bon de noter que le jeu est pour la première fois jouable intégralement (avec doublage) en arabe. Pour le côté immersif, il n’y a pas mieux. Et la bande-son proposée est d'excellente facture, ce qui renforce l'immersion. Sur le reste de l'aspect technique du jeu, on peut reprocher quelques détails sur les visages assez inégaux. On a parfois l'impression d'avoir des visages pas hyper nets.




Point complet
Assassin's Creed Mirage signe là un retour aux sources réussi. Voyez en lui plutôt un spin-off à la saga bien plus simpliste qu'un Valhalla et beaucoup plus proche des origines de la franchise. Il mise sur une partie qui avait été délaissée au fil des ans : l'infiltration ! Vous passerez - enfin - plus de temps en jeu que dans les menus et vous apprécierez le titre de long en large grâce à une carte plus petite mais tout autant complète. Il n’est pas exempt de défauts, on peut regretter un scénario assez simpliste ou un manque de netteté, mais le plaisir est bien présent. L’expérience est plus petite, mieux maîtrisée et on n’est pas assommé par tous ces éléments qui s’affichent à l’écran pour toujours nous donner quelque chose à faire. On profite simplement du jeu avec un retour à l’infiltration qui est clairement plaisant !

On a adoré :
Un bon retour aux sources
L'infiltration, maître mot !
Une simplication bienvenue
Bagdad et une excellente immersion
On est plus dans le jeu que dans les menus
Basim ! Un plaisir de découvrir son apprentissage
Bonne bande-son
Intégralement doublé en arabe
On n'a pas aimé :
Un scénario un peu trop simpliste
Des combats pas vraiment épiques
Une IA capricieuse
Quelques inégalités dans les visages
Quelques bugs de colissions
Peu de grande nouveauté (dû à sa simplification)



Partager :    


VOS REACTIONS
Posté le 04.10.23 @ 13:10

Le retour de l'infiltration et un vrai gameplay assassin avec enquête c'est quand même sacrément bien.

Je préfère le renouveau de la série apporté par Origins (mon préféré avec Black Flag) avec cet aspect RPG mais j'aimerai bien y voir un gameplay plus furtif.
Posté le 04.10.23 @ 13:40

Bon par ce test que vous avez fait, je changerais limite d'avis par rapport à mon commentaire sur une actu précédente grâce à ce retour aux source et à cette simplification...
Mais clairement je ne ferais pas partie de ceux qui payeront plein pot à la sortie.
Posté le 04.10.23 @ 13:43

Aaaaah ! Super, XG reçoit de nouveau les jeux en avance, c'est cool ! Fini les tests 2 mois plus tard, de votre poche. ^^
J'ai vu du gameplay, et... ouais, pourquoi pas, mais pas en Day-1. J'ai grave du retard sur les AC. J'en suis toujours au III. ^^' Mais le retour aux sources me plaît, là.
Posté le 04.10.23 @ 13:48
Adjoint


@Lyvia faut savoir que le jeu est moins chère aussi que les autres AC. Il est vendu à 49 euros direct au lieu des 79 euros pour un AAA.

@vegan oui cela faisait presque 2 semaines que je l'avais. On peut le dire aussi qu'on a Forza également depuis quelques jours et notre test arrivera d'ici ce soir. Pour les tests que l'on rend en retard oui ceux la c'est parce qu'on reçoit le jeu soit le jour même, soit après la sortie ^^
Posté le 04.10.23 @ 14:49

J'ai un effet 'origins' pour le visu et le contexte mais je vois bcp de monde l'apprécier. Et pis le prix même la version launch chez amazon est bien attractif.
Posté le 04.10.23 @ 15:29

Bonne nouvelle pour cet épisode qui retourne au source de la licence et c'est plutôt bien.
Heureux aussi de voir que vous recevez des jeux en avance 😊
Posté le 04.10.23 @ 17:02

Depuis le temps que j'attendais un AC old school 😎 J'ai jamais trop accroché au AC rpg, trop long et chiant (jamais fini le dernier) mais ce retour au source fait plaisir !
Posté le 04.10.23 @ 17:59
Testeur


Si vous voulez y jouer pour pas trop cher, on rappelle que vous pouvez payer 18 € et y jouer dans l'Ubisoft+ en plus de jouer à d'autres jeux. En un mois vous aurez largement eu le temps de le finir et ne pas renouveler votre Abo jusqu'à éventuellement Avatar
Posté le 04.10.23 @ 20:55

Je verrai su je me laisse tenter par celui là.
J'avais adoré Black Flag mais après bof bof. Unity ne m'a pas conavincu. Syndicate bonne surprise ! Origins intéressant mais le côté RPG à commencé à me gonfler. Odissey m'a ennuyé comme jamais et je n'ai même pas fais Valhalla...
J'ai un peu plus d'espoir en celui là, en attendant celui au Japon qui, je l'espère, ne sera pas trop porté RPG non plus. Ou alors un vrai RPG, pas juste 50 armes et armures à changer dès qu'on prend un niveau ^^'
Posté le 05.10.23 @ 09:22

Aaaaah un retour aux sources !! Et il est pas trop cher en plus Merci pour le test ça donne envie ! Comme beaucoup j'avais décroché depuis Black Flag et boycotté le coté Call of de la licence, "1 jeu par an"...
Allez encore un jeu à faire, cette fin d'année est bien fournie c'est cool
Posté le 05.10.23 @ 12:41
Testeur


Content de voir qu'il est réussi et que ça plait à ceux qui attendait un épisode à l'ancienne. Je vais faire l'impasse dessus pour l'instant. Beaucoup trop de jeux à faire en cette fin d'année, ne serait-ce que via le Game Pass.
Posté le 05.10.23 @ 21:50

Un retour aux sources qui était attendu par pas mal de monde malgré la qualité des derniers opus dont le nouveau concept est vite arrivé à bout de souffle malheureusement. Ce sera l'occasion pour ma part de relancer la licence après l'avoir mise de côté un petit moment.
Posté le 10.10.23 @ 19:30

Enfin le retour d'assassin vraiment j'avais pas accroché sur les autres opus de la saga et enfin je me régale a nouveau
Posté le 11.10.23 @ 21:17

Après avoir lu votre test je pense que je vais le tenter, pas tout de suite vu le nombre de jeu en ce moment et le temps qui me manque. L'hiver arrive ça va être l'occasion.
Posté le 11.10.23 @ 21:27
Testeur


@Joelafouine : Si jamais, en ce moment il est à 37€ chez Leclerc.
À ce prix là, il vaut clairement le coup !

Sinon, cela faisait plus de 10 ans que je n'avais pas touché à cette licence, le résultat est sans appel : ce retour au source fait du bien ! Je suis agréablement surpris et je prends (enfin) beaucoup de plaisir !
Posté le 24.10.23 @ 12:37
Testeur


Je viens de terminer le titre (presque la platine, j'ai eu la flemme de faire les derniers succes). J'ai beaucoup apprécié mais on a toujours les mêmes problèmes sur la licence, depuis 16 ans : IA en carton pâte (parfois, on en joue, ça nous arrange), un peu trop simple quand on a compris la parade, et comme toujours, des mécaniques un peu vieillote comme les filatures (le mec se retourne de manière scriptée)...Sinon, j'ai beaucoup apprécié. J'ai joué 22h/23h pour faire ça. Ca peut prendre une petite trentaine d'heures pour le 100%.
Posté le 14.11.23 @ 11:37

J'ai adoré ce jeu, je me suis vraiment amusé à revenir sur un assassin discret plutôt qu'une brute sur Valhalla (même si j'ai également beaucoup aimé !). Un des points positifs à mentionner est la musique...incroyable (comme souvent dans les derniers jeux AC).
Posté le 29.12.23 @ 21:23

@kyl3rs95 je n'avais pas vu ton commentaire. Je vais le prendre la j'ai un bon d'achat fnac en plus il est un 39 euros du coup ça me le fait à 19euros. Merci

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


Actuellement, les membres connectés sont : vegansound,
Flux RSS | A propos | La rédaction, nous contacter
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2024