Test - Desolatium : Un Point & Click plutôt sympathique destiné avant tout aux fans de l’auteur ! | Xbox Gamer - Actualité Xbox

Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Test - Desolatium : Un Point & Click plutôt sympathique destiné avant tout aux fans de l’auteur !

- Publiée le 15.01.2024, à 14:21
- Par Yoann L.
Test - Desolatium : Un Point & Click plutôt sympathique destiné avant tout aux fans de l’auteur !

Tout d’abord paru en 2021 sous le nom de Desolatium : Prologue, le soft était initialement prévu pour être une expérience pensé pour de la réalité virtuelle sur PC. Fort de son succès, le jeune studio espagnol Superlumen décida d’explorer l’univers du soft en proposant une suite plus abouti mais aussi de la rendre jouable sur nos consoles de salon. Avec l’aide de l’éditeur Soedesco, le studio Superlumen nous propose donc leur nouveau projet intitulé Desolatium, ce dernier étant un point and click d’aventure et roman graphique qui se déroule dans l’univers de H.P Lovecraft ! Le soft arrivera t-il à nous plonger en pleine folie ? C’est ce que nous allons voir au travers cette critique réalisé sur Xbox Séries X et ce, grâce à une clé fourni par l’éditeur !

Une lettre d’amour aux œuvres de H.P Lovecraft !

S’inspirant des œuvres de l’auteur, l’histoire de Desolatium nous propose un récit avec une intrigue qui semble plutôt ordinaire mais assez mystérieuse. Au fil de notre enquête, nous plongerons de plus en plus du coté du fantastique tout en sombrant dans l’horreur à l’état pure ! Le soft débute sur la disparition d’un certain Christopher qui semble avoir un lien avec notre protagoniste principal, Scott Carter. Ce dernier ayant été kidnappé par une organisation secrète est déboussolé, il a perdu la mémoire ! À la suite, nous incarnerons à tour de rôle trois autres personnages, ces derniers possédant chacun leurs intrigue. Même si au départ rien ne semble avoir de lien, le tout va petit à petit s’imbriquer jusqu’à former une histoire cohérente. L’histoire est bien écrite, intrigante au possible et celle-ci ravivera les fans de l’auteur !

En effet, les documents que nous trouverons durant nos recherches ou encore, les lieux que nous visiterons, seront tous en relation avec les œuvres de Lovecraft, principalement sur les thématiques du mythe de Cthulhu ou encore Dagon pour ne cité qu’elles ! Vous l’aurez compris, Le studio Superlumen nous offre du fan service de qualité qui fera plaisir, tant les références et les clins d’œil y sont nombreux ! Coté durée de vie, il faudra compter entre 5 à 6 heures de jeu pour arriver à bout des 14 chapitres que comporte le jeu. Rassurez-vous, le replay value étant présent, le soft nous permet tout de même de recommencer l’intrigue avec cette fois-ci des choix différents à la clé ! En effet, vos choix impacteront le cours des choses (un personnage peut mourir !) et notamment sur les diverses fins à débloquer, qui seront de trois au total. Hélas, nous trouvons que les conclusions sont plutôt expéditives, ces dernières manquent de profondeur afin d’y apporter une véritable finalité !

Une folie visuelle en demi-teinte

Point ’n Click oblige, nous ne contrôlons pas les déplacements de notre personnage mais seulement la caméra. À l’aide d’un curseur, le joueur devra examiner chaque objet qui l’entoure et interagir avec ces derniers. Le gameplay sera extrêmement simple et épuré de toute autre chose, nous disposons d’un menu d’objets ainsi qu’un onglet pour les documents que nous avons au préalablement ramasser. Il sera possible de combiner entre eux les objets en notre possession afin d’y résoudre certaines énigmes. Ces dernières quant à elles, proposent un challenge intéressant et deviennent de plus en plus complexes sans forcement être insurmontables, le fil de progression étant relativement fluide et agréable !

En prime, l’immersion est au rendez-vous et ce, grâce aux différents environnements qui utilisent le style artistique du photoréalisme ! Les lieux paraissent plus vrais que natures, tantôt accueillant, d’autres fois glaciaux ou encore glauques, le tout y est accentué par un sentiment d’oppression et de mystère ! L’environnement regorge de détails en tout genre, documents, objets du quotidien, sculpture d’art, tout est mis en œuvre pour nous plonger plus efficacement dans cette ambiance visuelle des plus particulières. De plus, certains décors dégagent une certaine « aura » que nous avons déjà aperçu dans une autre licence (tristement oublié), à savoir le mythique Myst...Ce qui n’est pas pour nous déplaire !

À l’inverse, pour ce qui est des écrans de chargement, des changements de personnages entre chaque épisode, des portraits des personnages ou encore, lors des dialogues, le style visuel des graphismes changent du tout au tout ! En effet, le photoréalisme laisse place à une esthétique sortie tout droit d’une bande dessinée digne des œuvres d’Andy Warhol. Cependant, cette dernière étant en décalage complet avec l’ambiance ainsi que le sujet du soft, nous laisse un poil perplexe… Il en va de même pour ce qui est de l’aspect de la modélisation 3D des personnages in-game, celle-ci étant tout bonnement datés, pour ne pas dire laide !

« Le travail sans chanson est comme un voyage fatigué sans fin. »

Du coté de son ambiance sonore, Desolatium s’en tire avec les honneurs ! En effet, cette dernière nous plonge dans une atmosphère auditive oppressante, ce qui fera grimper ce sentiment d’insécurité et de malaise au fil des chapitres ! De plus, le studio Superlumen ont fait preuve d’ingéniosité en utilisant une technique de capture reproduisant l’environnement sonore et ce à 360 degrés ! Chaque objet avec lequel nous avons une interaction, reproduit un effet sonore proche de la réalité, la promesse d’une expérience audio ambisonique (8D) immersive est respectée. Vous comprendrez que de jouer avec un casque audio est impératif afin de profiter pleinement de cette expérience ! Cerise sur le gâteau, l’OST est en parfaite adéquation avec l’action qui s’y déroule. Le soft est entièrement doublé en Anglais, tout-en proposant des sous titres en Français (voix et texte). Malheureusement, sur l’aspect qualitatif du doublage, nous trouvons cette dernière en demi-teinte. En effet, nous avons été déçus par la prestation de certains comédiens qui ont la fâcheuse tendance de surjouer dans des moments vraiment inappropriés.




Point complet
Desolatium est un Point & Click imparfait qui réussi malgré tout, à nous plonger dans l’univers si mystérieux des œuvres de H.P Lovecraft ! Le récit est plaisant et très intrigant à l’image des écrits de l’auteur. L’esthétique photoréaliste est totalement maîtrisée, ce qui apporte un cachet supplémentaire à son ambiance ! À contrario, nous ne sommes pas vraiment friands du parti pris sur le changement radical de sa direction artistique lors du changement d’un personnage ou d’une scène de dialogue, cette dernière étant plus axée sur de la bande dessiné. Fort heureusement, le soft se rattrape sur sa partie sonore, notamment grâce à l’utilisation de l’audio ambisonique, rendant l’expérience très immersive ! Enfin, malgré des conclusions qui nous paraissent un poil expéditif, le soft dispose d’une replay value intéressante, cette dernière nous propose un total de trois fins à débloquer !

On a adoré :
Les nombreuses références aux œuvres de Lovecraft
Un récit qui se laisse suivre avec plaisir
La maitrise du photoréalisme
Une bande sonore de bonne facture
Replaye value intéressante
On n'a pas aimé :
Qualité des doublages en demi-teinte
Le modèle 3D des PNJ datés
Le style visuel bande dessinée en contradiction avec son sujet
Des conclusions trop vite expédiés



Partager :    


VOS REACTIONS
Posté le 15.01.24 @ 16:16

Je ne connaissais pas du tout, il a l'air original comme point & click, avec 3 fins différentes, ça pourrait être sympa à faire quand même.
Posté le 15.01.24 @ 19:05

Je me rend compte que je ne suis pas très touche à tout car les point and click mis à part les chevaliers de baphomet je n’en ai pas trop joué, il m’en faudrait un facile pour démarrer! 😝

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


Actuellement, les membres connectés sont :
Flux RSS | A propos | La rédaction, nous contacter
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2024