Test - Devil Inside Us : Un exorcisme qui tourne mal… Que Dieu ait pitié de nos âmes ! | Xbox Gamer - Actualité Xbox

Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Test - Devil Inside Us : Un exorcisme qui tourne mal… Que Dieu ait pitié de nos âmes !

- Publiée le 07.02.2024, à 14:50
- Par Yoann L.
Test - Devil Inside Us : Un exorcisme qui tourne mal… Que Dieu ait pitié de nos âmes !

Edité par QUbyte Interactive et développé par Mr.Skull Game Studio, Fernando Tittz et Ahldain Michael, Devil Inside Us est un jeu d’horreur indépendant en vue à la première personne, nous mettant dans la peau d’un prêtre ! Ce dernier devra aider une famille avec sa maison maudite. Le joueur devra explorer, suivre des visions, trouver la racine du mal et l'exorciser ! Alors, on sort notre plus beau crucifix et allons rendre une petite visite à ces satanés démons ! Cette critique à été réalisée depuis une Xbox Séries X, clé fournie par l’éditeur.

L’exorciste du Vatican 2.0

Le soft débute sur une cinématique à images fixes qui manque cruellement de profondeur, le style graphique respire la simplicité à plein nez, ce qui est fort regrettable ! Nous y retrouvons notre personnage, à savoir le prêtre Aughust Heylel qui écrit une lettre parlant de sa vie et de sa pire mission, l'affaire "Racines du Mal". Ce dernier a été missionné par le Vatican afin d’enquêter sur un cas de phénomènes paranormaux dans une famille ! Nous plongeons donc dans les souvenirs de notre protagoniste, plus précisément en 1984, date à laquelle, notre prêtre est allé à la rencontre d’une certaine Angela, assurant qu’un membre de sa famille est victime d’une possession. Hélas, tout ne va pas se dérouler comme prévu…

Les années passent, nous sommes actuellement en l’an 2020. Aughust est une âme tourmenté, commençant à perdre la foi, il n’est plus que l’ombre de lui-même… Mais le prêtre désormais âgé de 74 ans, n’a pas dit son dernier mot ! Celui-ci décide donc, de revenir sur les lieux et d’y passer 3 nuits afin d’y affronter ses propres démons mais aussi d’y combattre le Mal…Il est enfin temps d'en finir ! La mise en scène reste assez classique dans l’ensemble, néanmoins, elle a le mérite d’exister. De plus, les jumpscares sont peu nombreux et utiliser à bon escient, de quoi faire sursauter les plus trouillards d’entre nous ! Sans être forcement incroyable, nous avons apprécié ce scénario dès plus original, tout en proposant une scène finale assez inattendue ! Hélas, la durée de cet exorcisme étant relativement courte, nous avons terminé le jeu en à peine deux petites heures, en sachant que le soft est vendu à une quinzaine d’euros… En soit, un tarif un poil excessif à notre gout !

 
L’enfer, c’est la simplicité…

Malheureusement sur l’aspect graphique, il faut admettre que le soft n’est pas vraiment d’une grande réussite… À commencer par les environnements, bien que réalistes, souffrent de textures simpliste. Vient ensuite, la pauvreté des décors, ces derniers sont vides et manquent cruellement de détails ! Le mobilier est quasi inexistant, les décorations se comptent sur les doigts d’une main, aucune tapisserie etc. Il en va de même pour l’extérieur de la maison, quelques barrières, de l’herbe, une cabane, des fleurs et… oh, un cochon ! (Non, ce n’est pas une blague). En plus de la propriété que nous visiterons à deux époques bien distinctes, nous plongerons aussi dans les cauchemars du prêtre, là encore, le résultat visuel n’est pas des plus convaincants… Nous y arpentons l’extérieure d’une église ainsi qu’une dimension démoniaque, cette dernière étant une zone grisâtre avec principalement un décor de type rocheux accompagnées par quelques racines du Mal.

Nous comprenons qu’il s’agit d’un jeu à petit budget mais dans un genre comme celui-ci, le manque de détails et de finitions sont des véritables freins pour profiter pleinement de l’atmosphère horrifique ! Nous noterons tout de même l’effort fournis sur les jeux de lumières en intérieur, le rendu reste relativement correct. Hélas, à l’extérieur de la maison, l’obscurité y est trop prononcé, nous n’y voyons pas grand-chose ! Il y a bien la présence d’une lampe torche mais cette dernière ne sera seulement disponible que dans le derniers tiers du jeu… À contrario, le soft nous propose une ambiance sonore de bonne facture. En effet, tout y est mis en œuvre pour immerger le joueur dans une ambiance sonore des plus angoissantes ! Bruits démoniaques, les hurlements des victimes, les portes qui se claquent etc. Quant à la musique, cette dernière est en parfaite adéquation avec l’action qui s’y déroule ! De plus, la qualité du doublage du prêtre participe grandement à cette immersion. Hélas, le soft n’est seulement disponible qu’en VO (Anglais / Espagnol) ce qui peut être un réel obstacle pour les joueurs francophones !

 
Dieu à mis de la caféine dans sa création !

Nous retrouvons donc notre bon vieux Aughust Heylel, prêt à en découdre avec ces satanés démons ! Les développeurs ont choisi de nous faire ressentir le poids des années en nous mettant dans la peau d’un prêtre à « bout de souffle » (une manière assez délicate pour ne pas dire vieux…). En effet, notre personnage n’est pas dans la meilleure de sa forme ! Depuis la touche LB, vous aurez la possibilité de courir pendant… 10 secondes ! Au-delà de cette limite, notre personnage commencera à s’essouffler, le rendant très vulnérable. Afin de remplir cette jauge de « stamina », le joueur devra trouver des pilules de caféine concentrée qui redonneront une seconde jeunesse à notre prêtre ! Fort heureusement, les zones d’explorations ne sont pas tres grandes et il est très aisé de se procurer ces fameuses petites pilules magiques. Ce parti pris est relativement intéressant néanmoins, celui-ci risque de diviser les joueurs !

 
Mieux vaut porter sa croix que la traîner !

Le soft nous propose un système d’exploration dès plus classique ! Nous devons fouiller les environs afin d’y trouver des clés pour ouvrir des portes ou encore, utiliser des objets (perceuse / pied de biche) pour débloquer certains passages ! Vous aurez aussi la possibilité de ramasser divers document afin d’en apprendre d’avantage sur le scénario ainsi que de trouver 6 secrets dissimuler dans les niveaux. La petite originalité du soft vient tout bonnement de l’utilisation du crucifix, celui-ci nous permet de combattre des démons mais aussi d’exorciser des objets qui sont sous l’emprise du Diable, ces derniers souhaitent nous empêcher de progresser ! Depuis la touche RT, vous pourrez brandir votre crucifix tout en criant devant votre écran  « arrière démons ! ». L’utilisation de votre arme de prédilection consommera votre jauge de foi, une fois vide, vous ne pouvez plus attaquer ! Pour remédier à cela, deux possibilités s’offre à vous: Attendre que la jauge de foi se recharge d’elle-même (c’est extrêmement long !) ou alors, en trouvant des chapelets. Une fois un chapelet en votre possession, vous pouvez l’utiliser depuis le BMD droit de votre manette, ce qui aura pour effet de recharger l’intégralité de votre foi !

Cette mécanique aurait pu être intéressante si cette dernière ne montrait pas rapidement ses limites…En effet, celle-ci est très problématique lors des phases de combats contre un petit groupe d’ennemis, la jauge de foi se vide à une vitesse ahurissante ! Nous n’avons guère le temps d’attendre que la jauge se remplisse d’elle-même, sous peine de très vite rejoindre notre « créateur » et ce, même avec l’aide des trousses de soins que nous trouverons durant notre périple ! Malheureusement, si vous n’avez pas réussi à trouver assez de chapelets ou à l’inverse, que vous n’avez pas gérer comme il faut vos ressources, l’expérience devient alors extrêmement frustrante… En plus de votre crucifix, vous aurez aussi la possibilité de trouer la peau de vos adversaires et ce, d’une manière peu orthodoxe, grâce à l’arme divine, à savoir ; Le fusil à pompe sacré ! (petit détail amusant, le viseur est en forme de sainte croix !). Hélas, même si le feeling de l’arme reste acceptable, le problème persiste car cette dernière, tout comme le crucifix, utilise aussi des points de foi … Dommage !




Point complet
Malgré des bonnes idées de départ, le soft n’arrive pas nous convaincre pleinement, pire encore un sentiment de potentiel gâchée s’y dégage ! Certes le jeu dispose tout de même de certaines qualités notamment grâce à un scénario vraiment original ainsi que de son ambiance sonore qui arrive à nous plonger dans une ambiance horrifique saisissante ! Hélas, du coté des graphismes nous ne pouvons pas en dire autant, les textures sont fades et l’environnement manque de détails ! Mais ce qui fait réellement défaut au titre est tout bonnement son système de Foi lié au crucifix, cette dernière étant mal pensé, l’expérience peut devenir très vite agaçante ! De plus le jeu est relativement court ce qui ne justifie pas de débourser une quinzaine d’euro pour se le procurer… Si le jeu vous intéresse, nous vous conseillons vivement d’attendre une promo !

On a adoré :
Une histoire originale
L’ambiance sonore
Le parti pris d’incarner un prêtre qui accuse le poids des années
On n'a pas aimé :
Des textures assez fades
La pauvreté des décors
Une jauge de Foi vraiment mal exploitée !
Une durée de vie trop courte (-de 2h)
Seulement disponible en VO



Partager :    


VOS REACTIONS
Posté le 07.02.24 @ 18:36

Dommage, pas de VF,et le prix freine un peu pour seulement 2h.
Posté le 07.02.24 @ 19:00

Je trouve que c’est le genre de jeu que sur un malentendu tu accroches et tu passes du bon temps 😊
Après ce jeu coûte cher la minute 🤣
Posté le 07.02.24 @ 21:59
Testeur


@Fafa05 : Ahahaha, tout à fait ! Sur un "malentendu", le soft peut éventuellement te faire passer deux petites heures assez sympathiques...
Mais pas au dessus de 5€ ! 😁
Posté le 07.02.24 @ 22:12

Bon ben je vais passer à côté c'est pas les jeux qui manque 😉
Posté le 08.02.24 @ 09:32

Rien qu’avec la photo du papi qui tient sa croix, je me dis tiens pourquoi pas 🤣
Posté le 08.02.24 @ 09:52

Moi je me demande si c'est pas le prêtre le démon,quand tu vois sa tête.😂
Posté le 08.02.24 @ 11:15

Pour 5€ oui pourquoi pas?
Tans pis pour les défauts je serais quand même curieux d'y jouer tiens
Posté le 08.02.24 @ 23:00

Quand tu zoomes sur l’image, papi il a les yeux qui font flipper effectivement 🤭
Posté le 09.02.24 @ 12:02

Je dirais même qu'il louche.

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


Actuellement, les membres connectés sont : Norbyzuka,
Flux RSS | A propos | La rédaction, nous contacter
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2024