Se connecter  -  S'inscrire 
 
discord2 twitter2 instagram youtube2
 

Avis Day One - Le test de Let's SING 2024

- Publiée le 06.11.2023, à 12:19
- Par Vincent P.
Avis Day One - Le test de Let's SING 2024

Ces dernières années, à peu près à la même période, Voxler sort sa nouvelle mouture de Let’s Sing, son karaoké qui a repris à chaque fois la même recette à quelques détails près, dont la playlist. Quelques spin-off dédiés à des groupes spécifiques ont été proposés également, toujours avec la même formule. Cette année, ce 7 novembre 2023, le studio proposera sa cuvée 2024. Alors que nous nous attendions à la même soupe avec une playlist renouvelée, Voxler nous surprend… Précisions dans cet avis basé sur une version numérique fournie par l’éditeur et testée avec un micro filaire (celui de Rock Band).

The Voice, ce sera toi la Nouvelle Star après l’Academy

Comme toujours, pour profiter du titre, il y a deux possibilités, chanter avec un micro filaire ou profiter de l’application Let’s Sing Mic utilisable via son smartphone sous Android ou iOS. Comme toujours, il est conseillé de passer son téléviseur en mode Jeux et il est possible d’ajuster la latence via les options ou en calibrant le micro. Il est également possible de choisir si on préfère être nommé par il/lui ou elle/elle (pas de iel en revanche). Cette année, le studio français a décidé de revoir sa copie. On commence donc par créer un avatar numérique en 3D en définissant les traits, le teint de peau, la forme du visage, les sourcils, la coiffure, les yeux, les pupilles, le nez, le menton, la bouche ou encore la pilosité de ses cheveux, de son éventuelle barbe et de ses sourcils. Il est également possible d’appliquer du maquillage, d’équiper des accessoires, de changer son micro et même de choisir l’animation que l’on souhaite pour son personnage. Attention toutefois, certains éléments sont bloqués et demandent de progresser (notamment dans son niveau de chant) pour les débloquer.

L’interface du menu d’accueil a été modifiée. Place à des blocs plus ou moins grands pour mettre en avant tous les aspects de cette nouvelle cuvée. Il y a deux blocs principaux, celui dédié au mode Carrière et celui dédié aux modes Classic et Feat. Commençons par ces derniers. Le mode Classic ne réinvente pas la roue, nous avons accès aux 40 chansons de base, dont 20 sont francophones (grâce au pack dédié), et il suffit de lancer celle que l’on souhaite pour tenter d’établir le meilleur score. Oubliez le menu de sélection vertical sur la droite des précédents opus, place ici à une liste plus lisible avec des tuiles de sélection qui sont affichées sur deux lignes sur un format horizontal. On gagne en lisibilité et c’est très agréable. Bien entendu, il y a plusieurs façons de filtrer les chansons, soit avec le mode Recherche, soit en filtrant par ce qui est Recommandé pour soi, par titre, par artiste, par année ou par genre. Il y a également des filtres rapides pour accéder au top 10, aux chansons pour débuter ou encore aux intemporelles. C’est simple et efficace. Le mode Feat reprend le même système mais, au lieu d’avoir un mode compétitif, on retrouve le traditionnel mode coopératif. A soi de chanter avec un, deux ou trois amis, voire avec une IA si on est tout seul. Pensez à bien vous synchroniser sur les refrains pour engranger le plus possible de cœurs !

Oubliez le mode Legend ou le mode Mix Tape, ces deux-là ont disparu et ont laissé place à un mode Carrière. Les développeurs ont mis les petits plats dans les grands puisqu’il s’agit d’un mode scénarisé qui nous fait débuter avec des cours de chants pour nous amener jusqu’à la gloire, en passant par un concours de chant, l’enregistrement d’une démo ou encore l’entrée dans un label. C’est chapitré et on rencontre des personnages hauts en couleur (treize au total). Dialogues dans la langue de Molière, textes en français, on n’en attendait pas moins. Nous avons là encore une interface à base de grosses tuiles, pour montrer notre profil, notre nombre grandissant de fans, notre titre (à modifier parmi ceux à débloquer au fil de la progression), nos posts façon Twitter/X et même les reposts. A cela il faut ajouter un chat accessible via la touche Y pour afficher les sms que l’on reçoit. Il faut bien avouer que ça parle pas mal mais c’est plutôt appréciable. L’écriture ne vole pas très haut, c’est même assez superficiel (et très second degré), mais on salue l’effort de la scénarisation, d’autant qu’il y a des réponses à choix multiples pour orienter un peu sa carrière. Trahir une personne pour la gloire, privilégier un duo à un autre ou encore faire des remarques plus ou moins gentilles aux intervenants, il y a quelques choix. Bien entendu, sous cet enrobage, le but, c’est de progresser. On commence avec des cours de chant, notamment pour apprendre à gérer la justesse et l’intonation, avant de perfectionner plus tard sa constance. Puis, viennent les parties chantées, et ce quelle que soit la motivation (duo, enregistrement studio, concours…). Ce qui est super appréciable, c’est qu’on a quasi à chaque fois le choix entre deux chansons, une en français et une en anglais. On peut ainsi faire toute sa carrière en se concentrant sur les chansons francophones. Un vrai plus !

Côté multijoueur, on retrouve un LS Fest en ligne permettant d’accéder à une scène locale (en gros francophone) ou à la scène principale (internationale). De quoi affronter le monde entier. Hélas, le jeu n’étant pas officiellement sorti, nous n’avons pas encore pu nous y confronter. De même, cette année, les développeurs proposent d’investir dans un Pass VIP à durée limitée. Même si l’éditeur nous en a fourni un de 30 jours, il est hélas inactif avant la sortie officielle. Nous vous en reparlerons donc prochainement. Ce qui est sûr, c’est qu’il donne accès en illimité au LS Fest en ligne (ce qui fait peur sur les limitations sans le pass) et ajoute 37 chansons, ce qui double quasiment la playlist de base et ajoute plus de choix en mode Carrière. Parmi les titres, qui sont affichés dans notre version, il y a notamment Thinking Out Loud d’Ed Sheeran, Someone You Loved de Lewis Capaldi, Lemon Tree de Fool’s Garden, Pretty Fly de The Offspring, Don’t Stop Me Now de Queen, Take on Me de A-ha, Apologize de Timbaland et One Republic ou encore The Reason d’Hoobastank. Nous attendons de voir les prix et les conditions pour trancher notre avis…

Pour moderniser la formule et tenter une meilleure rétention des joueuses et des joueurs, Voxler a également intégré un système de saison avec le LSMA qui permet de débloquer au fil du temps sur plusieurs semaines/mois des accessoires ou des couleurs spéciales pour ces derniers. Toujours dans l’optique de moderniser la formule, outre les menus, les développeurs ont revu l’écran dédié à la partie karaoké. Oubliez le clip en plein écran avec les notes matérialisées de manière horizontale dessus… Place désormais à la modélisation 3D très simpliste d’une scène, avec des têtes au bas de l’écran pour matérialiser le public et un petit encart dans lequel passe le clip, avec par-dessus notre avatar 3D (du moins le buste) qui se meut, obstruant en grande partie le clip. Dommage, on perd beaucoup du côté visuel, surtout que la 3D utilisée ici est datée. Reste en revanche la partition qui est affichée de manière légère oblique au sein d’un écran que l’on pourrait associer à un smartphone. Notre petit curseur monte en fonction de la tonalité et il faut tenter de valider les notes qui arrivent avec une forme toute classique. Bien entendu, on retrouve les notes dorées, les notes étoilées et un système de combo à maintenir (qui remplace le multiplicateur habituel) pour scorer au mieux. Pas de révolution dans le fond, ça fonctionne comme les années précédentes, avec la même souplesse. Comprenez que chanter du « la-la-la » permet tout aussi bien de marquer des points que de chanter les véritables paroles. Notez simplement que les passages « en studio » arborent une autre interface, plus sobre, avec un texte qui défile horizontalement et une jauge qu’il faut éviter de faire descendre à zéro sous peine de défaite. Dans les autres cas, pour une victoire, il faut au moins la remplir à moitié.

Comme toujours, au-delà des apparences, ce qui fait que l’on va accrocher ou non à un jeu de karaoké, c’est sa playlist. De base, il y a 20 titres internationaux complétés chez nous par 20 titres francophones. Voici la playlist.

    Les 20 titres de bases :
  • BTS – Dynamite
  • Lady Gaga - Hold My Hand
  • Billie Eilish - Your Power
  • Queen - Another One Bites The Dust
  • Imagine Dragons - Bones
  • Shawn Mendes - When You're Gone
  • JVKE - Golden Hour
  • SHAED - Trampoline
  • Ace of Base - The Sign
  • Lost Frequencies ft. Calum Scott - Where Are You Now
  • Marshmello & Jonas Brothers - Leave Before You Love Me
  • Kelly Clarkson - Stronger (What Doesn't Kill You)
  • John Newman - Love Me Again
  • David Bowie - Life On Mars?
  • LSD (Labrinth, Sia & Diplo) - Thunderclouds
  • Ava Max - Million Dollar Baby
  • Rosa Linn - SNAP
  • Ed Sheeran & Elton John - Merry Christmas
  • Tom Odell - Another Love
  • GAYLE - abc (nicer)
    Les 20 titres supplémentaires :
  • Angèle - Libre
  • Stromae - L'enfer
  • Louane - Secret
  • Jean-Jacques Goldman - Pas toi
  • Patrick Fiori, Florent Pagny - J'y vais
  • Claudio Capeo - Riche
  • Zazie - Larsen
  • Manau La Tribu de Dana
  • Amir - Rétine
  • Yanns - Mains en l'air
  • La Petite Culotte - La goffa Lolita
  • Vianney - Dabali
  • Fréro Delavega - Ton visage
  • Keen'V - Outété
  • Ridsa - Santa Maria
  • Lomepal - Decrescendo
  • Pocahontas - L'air du vent
  • Adé - Tout savoir
  • Eddy de Pretto x Yseult - Pause
  • Juliette Armanet - Le Dernier Jour du Disco

On ne va pas se mentir, c’est très orienté Pop cette année, avec 21 titres du genre. On en ajoute 10 dans les ballades et il ne nous reste que deux titres rock (merci Queen et Bowie), deux titres hip-hop (merci Lomepal et BTS), un RnB (merci Ava Punk), un électro (merci Lost Frequencies) et trois dits « Summer » (pas merci Keen’V). Il y a un peu de tout, avec des titres plutôt classiques et d’autres récents. Bien entendu, on n’oublie pas la chanson Disney, cette année consacrée à Pocahontas. Votre serviteur et sa compagne y ont trouvé leur compte même s’il faut reconnaître qu’ils ont préféré certaines playlists des années précédentes. C’est là que le Pass VIP va intervenir puisque nous avons déjà repéré plus d’une douzaine de chansons que nous aimons. A vous de voir ce qui vous fait vibrer ou non, surtout que pour les besoins du jeu, il faut chanter de tout pour monter les niveaux, avec une séparation entre les genres, sans parler du niveau plus généraliste en chanson (le niveau global) et le niveau du mode Carrière. Tout cela, c’est dans le but de débloquer des éléments (futiles certes) pour habiller/relooker son avatar (qui n’est matérialisé qu’en partie).



Point complet
Après quelques années à reproduire plus ou moins la même recette, Voxler a décidé de donner un bon coup de pied dans la formule pour la moderniser. On profite déjà de menus plus modernes, dynamiques et agréables, ce qui n’est pas un mal tant on y passe du temps. Ensuite, il faut reconnaître que les développeurs ont fait de gros efforts pour fournir un mode Carrière scénarisé qui nous donne envie d’avancer, des premiers conseils (cours de chant) qui nous sont donnés aux étapes allant vers la gloire. Avec quelques choix, parfois moraux, à faire et des personnages hauts en couleur à rencontrer, ledit mode a su gagner notre sympathie. Reste que les textes sont très gros, que l’interface est un peu grossière, que c’est très bavard, souvent superficiel, et que les modèles 3D sont datés. En revanche, le mode Carrière nous laisse toujours le choix entre profiter d’une chanson française ou d’une chanson internationale, ce qui est super appréciable. De même, nous avons apprécié les passages façon « enregistrement studio » avec une interface plus sobre. Dans les autres cas, si nous comprenons la volonté d’apporter du dynamisme et de l’ambiance avec la scène 3D modélisée et son avatar qui bouge en plein milieu, on regrette vraiment de ne plus pouvoir profiter correctement des clips vidéo. La nouvelle formulation va dans le bon sens mais il y a encore du travail à faire. Pour le reste, on retrouve les habituels modes Classic et Feat, avec un menu plus agréable et pas mal de filtres. La partie en ligne n’est pas encore accessible, ni même notre Pass VIP, donc nous apporterons dans la semaine une mise à jour à cette critique pour trancher notre avis à ce sujet. Dans tous les cas, comme chaque année, ce qui fait que vous succomberez ou non à la nouvelle cuvée, c’est avant tout la playlist, très orientée Pop et Ballades… Pour nous, ça reste encore et toujours un très bon moment à passer, aussi bien seul qu’en famille jusqu’à quatre.

On a adoré :
Certains titres très agréables
La moitié de la playlist à chanter en français
Une interface plus agréable
L’interface « enregistrement en studio » en Carrière
L’effort de scénarisation en Carrière…
Avec des choix multiples
Pouvoir choisir à chaque fois entre titre Fr ou international
Micro et/ou appli
Toujours fun à plusieurs
Pass VIP intéressant sur le papier
Un écran de chant plus dynamique…
On n'a pas aimé :
Au détriment des clips vidéo
Quelques chansons pas à notre goût
Modélisations simplistes des avatars et de la scène
Adieu modes Legend et Mix Tape
Peur des dérives avec le Pass VIP à l’avenir
Semble plus tolérant encore



Partager :    


VOS REACTIONS
Posté le 09.11.23 @ 09:51

J'espère que Vincent n'a pas fini au poste pour tapage nocturne ou diurne 🤣
Posté le 29.11.23 @ 12:20
Rédac chef


Ah ah ah, non c'est bon, les voisins ont été cléments. Par contre mes enfants m'ont supplié d'arrêter de chanter. J'ai négocié ça contre deux jours à être sages
Posté le 29.11.23 @ 21:05

J'ai une superbe voix 🤣🤣 C'est pour ça que je préfère guitare hero 😁
Posté le 30.11.23 @ 09:55
Rédac chef


Mdr, tellement, Guitar Hero, Rock Band ou Rocksmith
Posté le 30.11.23 @ 21:33

J'aimerais un nouveau Guitar hero je me fais de temps en temps un warriors of rock et le 3 aussi. J'espère que Microsoft ressortira la licence.
Posté le 08.01.24 @ 01:22

C’est le genre de test que j’aimerai voir en live !
Où un petit Xbay de la team ça serait tellement WTF 😙

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


Actuellement, les membres connectés sont :
Flux RSS | A propos | La rédaction, nous contacter
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2024