Se connecter  -  S'inscrire 
 
discord2 twitter2 instagram youtube2
 

Test - Paper Trail : Repli stratégique !

- Publiée le 26.06.2024, à 09:34
- Par Julie G.
Test - Paper Trail : Repli stratégique !

A priori, l’origami n’est que peu compatible avec une manette et un écran, mais peu importe, les anglais de chez Newfangled Games ont fait le pari de nous démontrer le contraire. Après nous avoir livré le poétique Hue, il y a quelques années, ils reviennent avec Paper Trail, en gardant un visuel et un gameplay atypiques. Le titre s’appuie sur la technique de l’origami, et propose au joueur un cheminement initiatique au côté d’une jeune fille, jouant sur le côté artistique et l’émotion qu’ils souhaitent transmettre à travers leurs jeux. Le titre est-il dans nos petits papiers ? C’est ce que nous allons voir dans ce test réalisé grâce à un code fourni par l’éditeur.

Un chemin de petits papiers…

Tout commence au côté de Paige, une brillante jeune fille qui doit quitter le foyer familial pour aller poursuivre ses études. Mais pas n’importe lesquelles, elle se passionne pour l’astrophysique et tout particulièrement pour le continuum espace temps, qu’elle va donc plier sur demande. Elle parcourt ainsi différentes régions pour suivre son propre chemin. Toutes plus belles les unes que les autres, elles sont colorées et pleines de douceur en même temps, avec chacune leur identité et ambiance propre. Cependant, ce chemin se présente d’une manière un peu particulière, puisqu’il s’agit de feuilles illustrées recto verso, qu’il faudra plier de la bonne façon pour créer un passage. Ce puzzle game original utilise donc le thème de l’origami et mettra votre orientation spatiale à l’épreuve à travers neuf mondes : des marais au temple en passant par un village aux couleurs automnales, une ville nocturne ou l’océan… C’est coloré, sans être agressif, plein de poésie. Cette poésie transparaît également dans les musiques, qui accompagnent à la perfection la progression du joueur, avec une mention spéciale pour le parler amusant des personnages. L’histoire elle même se suit en pliant et dépliant les scènes pour passer au tableau suivant, nous laissant acteurs y compris sur ces temps de narration. Et on peut à tout moment la retrouver dans le journal, qui retrace les étapes de notre voyage.

Des cocottes en papier ?

Le pliage se fait de façon très fluide et intuitive une fois les commandes prises en main : le joystick déplace le pointeur sur la zone, tandis qu’une pression de la gâchette droite ou gauche permet de saisir le côté ou angle visé pour le rabattre tout aussi simplement dans la direction souhaitée avec l’autre joystick. Cette manœuvre permet de faire apparaître le verso de la feuille et donc de nouveaux chemins ou éléments permettant de résoudre les énigmes et d’avancer de tableau en tableau. Mais attention , il faudra tout de même respecter certaines règles, il est ainsi impossible de replier par dessus une section déjà pliée, ni au dessus de certains obstacles (et oui, votre personnage compte comme un obstacle !). Et pour découvrir le verso du papier, rien de plus simple, il suffit de presser la touche X ! La difficulté est bien dosée, avec une vraie progressivité grâce à l’introduction échelonnée des différentes mécaniques de jeu, qui viennent peu à peu pimenter l’avancée. Il faudra ainsi composer avec des formes de papier différentes, des blocs à déplacer, des interrupteurs, divers portails, rayons et autres… Cette variété permet de renouveler le jeu tout au long des 6 à 7h nécessaires pour le terminer. Comme toujours pour ce genre de jeu, c’est une durée indicative en fonction des éventuels blocages ou non que vous rencontrerez.

A noter qu’il y a en plus une quarantaine de petits bateaux de papier à collecter, disséminés dans les niveaux. Ainsi, si la difficulté du titre reste modérée pour les habitués du genre, ils pourront se mettre à l’épreuve en les récoltant tous, tâche un peu plus ardue. Pour les joueurs moins à l’aise, le titre propose de dévoiler en partie ou intégralement la séquence de pliage menant à la sortie, évitant la frustration de sécher totalement sur un niveau. Seul regret du jeu : ces bateaux nous montrent une esquisse d’origami terminé, comme la grenouille ou la grue, mais on aurait apprécié le petit tuto étape par étape permettant de le réaliser… Dernier petit détail, même s’il s’agit d’un titre purement solo, nous avons également beaucoup apprécié le jouer à deux, en discutant de la meilleur façon de procéder.




Point complet
C’est un sans faute pour Paper Trail, qui nous emmène tout en douceur dans cette quête initiatique mêlant réflexion, narration et gameplay original. Il se renouvelle du début à la fin et nous fait voyager dans un univers coloré, mélancolique et joyeux à la fois. C’est pour ce genre de titre que l’on adore les indés, qui savent nous apporter nouveauté et émerveillement !

On a adoré :
La forme et le fond de la narration
Le gameplay original et soigné
La direction artistique sublime
Le renouvellement des énigmes jusqu’à la fin
Un jeu accessible à toute la famille...
On n'a pas aimé :
Pas de tuto d’origamis !



Partager :    


VOS REACTIONS
Soyez le premier à réagir sur cet article

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


Actuellement, les membres connectés sont : Fafa05,
Flux RSS | A propos | La rédaction, nous contacter
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2024