Se connecter  -  S'inscrire 
 
discord2 twitter2 instagram youtube2
 

Test - Sclash : Ça Sclash ou pas ?!

- Publiée le 29.05.2024, à 14:04
- Par Anthony
Test - Sclash : Ça Sclash ou pas ?!

Développé par Bevel Bakery et publié par Maximum Entertainment, Sclash est un jeu de combat et aventure de samouraïs en 2D sorti le 2 Mai 2024 sur XBOX. Les combats sont un tout ou rien, où une attaque portée est mortelle. Proposant une campagne et du multijoueur, voyons plus en détails ce qu'il propose.

Trace ton propre chemin, petit scarabée !

La campagne de Sclash raconte l'histoire de deux clans, les Akis et les Natsus, s'affrontant dans une guerre sans mercie, et où un jeune apprenti se retrouve confronté à la vision de chacun des chefs, tiraillés entre vérités et mensonges. On va être franc, l'histoire tirée de la culture japonaise est plutôt sympa, mais c'est court. Vraiment très très très court. Pour ainsi dire, l'histoire se plie en approximativement 1 h 30, présente peu de combats, pas mal de dialogues, et très peu d'intérêt d'y revenir une fois terminée. L'histoire se déroule dans un seul et même "tableau", comprenez par là que vous vous déplacerez de gauche vers la droite continuellement, et que les transitions entre les différents lieux sont plutôt bien faites avec une couche au premier plan qui vient transformer les décors de façon plutôt naturelle.

Une fois l'histoire terminée, vous débloquez différents défis applicables (un à la fois) pour rejouer la campagne. Ainsi, vous aurez le défi de mort permanente, la course contre la montre pour se chronométrer, une course contre les flammes où des flammes suivront le joueur, assez lentement toutefois, en sachant que le temps gagné sur les flammes sera totalement perdu si vous mourez, et pour les joueurs allergiques à la difficulté, vous avez aussi la possibilité de parcourir la campagne de gauche à droite sans croiser un seul ennemi. Ca sert à rien, mais vu que certains l'ont demandé pour les Souls-like, on va pas leur priver de se faire plaisir.

Que ta lame se brise sur la mienne.

En multijoueur, vous aurez l'occasion de vous battre contre un autre adversaire en ligne ou sur votre console. Autant le dire tout de suite, en ligne, ça fait pas la queue pour se taper dessus. J'ai attendu de longues minutes sans jamais trouvé quelqu'un et je suis passé sur tous les serveurs possibles. Les combats s'avèrent toutefois intéressants dû aux enjeux du one hit kill. Vous disposez donc de 4 barres d'endurance, une touche d'attaque vidant une barre d'endurance, en laissant enfoncer la touche, vous pourrez effectuer une attaque puissante ayant une très longue portée, une touche de défense, une touche d'étourdissement à très courte distance n'utilisant pas d'endurance et pouvant détruire l'endurance d'un ennemi qui attaque, et deux touches d'esquive, une pour la gauche, l'autre pour la droite. C'est très simpliste, mais c'est plutôt efficace, à l'instar d'un Lethal League.

En revanche... A contrario d'un Lethal League, qui lui aussi dans sa première mouture ne disposait que de 6 personnages, Sclash ne dispose que de 5 personnages qui ici, ne sont pas vraiment différents, ou trop peu. Si dans un Lethal League, les personnages disposaient de différences notables grâce à l'attaque spéciale ou l'angle d'attaque des balles, dans Sclash, les personnages sont presques tous similaires. On notera seulement des différences infimes de distances d'attaque. Le vieux samouraï pouvait étourdir d'un peu plus loin par exemple, un autre personnage effectuant une attaque à deux coups au lieu d'un... C'est trop peu différent pour donner la sensation d'être plus que des skins différents, rendant le choix de personnage presque anecdotique, et c'est fort dommage.

C'est comme une peinture

Visuellement, c'est franchement joli. L'aspect peinture sur les décors est très réussi et apporte un style unique au jeu. Couplé à des sons eux aussi plutôt réussis, on ne peut que noter que la partie visuelle et sonore font tout à fait le travail. A travers 16 maps que vous traversez dans la campagne, vous aurez droit à de nombreux décors en ayant en plus le choix du jour ou de la nuit. D'ailleurs, en mode multijoueurs, un kill va même changer la couleur pour jouer sur un aspect contre jour très réussi, ne laissant que les silhouettes des 2 personnages. Dans les options, il est apparemment possible de désactiver l'effet peinture, mais ayant testé, j'ai été bien incapable de noter la différence entre avec et sans, et en toute franchise, vu comme l'effet peinture est réussi, je ne vois pas bien l'intérêt de l'enlever.




Point complet
Sclash peine à convaincre, c'est le constat assez triste qui en résulte. Le jeu n'est pas mauvais, mais le travail sur les personnages est insuffisant pour donner envie de jouer en multijoueur très longtemps, et la campagne étant très courte, même les défis qui l'accompagnent une fois terminée, ne rallongeront pas tant que ça la durée de vie. Reste un style visuel réussi et un gameplay simpliste mais efficace qui aurait mérité des personnages aux différences notables pour ajouter un intérêt de s'affronter régulièrement entre ami. Même à 10 €, tout ça semble trop peu.

On a adoré :
L'effet peinture réussi
Le conte japonais plutôt intéressant
Les combats plutôt prenant
On n'a pas aimé :
Beaucoup trop court
Pas assez varié
Les personnages trop similaires



Partager :    


VOS REACTIONS
Posté le 29.05.24 @ 19:05

Moi j'étais déjà pas convaincu lors de l'annonce. 🤣

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


Voir notre critique

Développeur
Bevel Bakery
Statut
Disponible
Date de sortie
  02.05.2024
Prix de lancement
9,99 €

EVALUER LE JEU
Sclash , est évalué par la communauté à :

0/20
Par 0 membre

Seuls les membres du site peuvent évaluer un jeu
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous

DERNIERES NEWS

Actuellement, les membres connectés sont : Fafa05, StormLeSage,
Flux RSS | A propos | La rédaction, nous contacter
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2024