Se connecter  -  S'inscrire 
 
discord2 twitter2 instagram youtube2
 

Test - Valorant : Un excellent portage sur consoles !

- Publiée le 09.07.2024, à 14:47
- Par Mathieu D.
Test - Valorant : Un excellent portage sur consoles !

Initialement sortie sur PC en 2020, c’est lors du Summer Game Fest 2024, que Riot Games nous a fait la surprise d’apporter leur shooter tactique sur consoles, Valorant. Le défi est de taille, étant donné la rigueur et la précision exigée par le titre. Est-ce raté ou réussi, c’est ce que nous allons voir dans ce test.

Easy to learn, Hard to master

Alors Valorant c’est quoi ? C’est un shooter tactique similaire à des titres comme Counter-Strike, mélangé à du Hero Shooter comme Overwatch, pour ne citer que les plus connus. Ça commence par un traditionnel tutoriel, qui au délà de vous apprendre les bases, comme sauter, viser, tirer. Il nous expose sa balistique si particulière et plutôt exigeante, mais terriblement efficace et satisfaisante. En effet, tout est question de précision, et pour cela le jeu vous apprend que cette dernière rime avec mouvement. Cela veut dire que plus vous serez immobile, plus vous serez précis. Mais celle-ci est aussi basée sur votre cadence de tir, ici pas de bourrinage, le tir en rafale est de mise. Ajoutez à ça un recul sur les armes, et vous obtenez un cocktail plutôt efficace.

Over quoi ?

Pour ce qui est de l’autre partie du gameplay, ça se joue sur les différentes capacités de votre personnage. Vous aurez le choix parmi vingt-quatre héros divisés en quatre catégories, qui sont Duellistes, des personnages équipés de capacités plutôt offensives. Les Initiateurs, équipés de capacités fait pour prendre des informations, et/ou rendre incapable l’ennemi de combattre et ainsi permettre des offensives. Les Contrôleurs, qui sont plus axés sur l’aspect défensif, mais aussi de forcer l’ennemi à changer de position. Et pour finir, les Sentinelles, qui sont là pour prendre des informations sur les positions ennemies, et ainsi empêcher des attaques dans le dos ou sur les flancs.

Et l’on tient l’un des bémols du jeu, le manque d’équilibrage sur certains personnages. Et qui a pour conséquences, le fait que ce sont les mêmes qui sont sélectionnés. Et permettent peu de diversité dans les parties.

Une petite der’

Concernant les modes de jeu, on est plutôt bien, puisque c’est au nombre de cinq que le titre free-to-play, compte vous faire passer de nombreuses heures. Vous avez un mode non-classé, compétitif, un mode Vélocité, qui est le même mode mais avec des parties plus rapides, et du combat a mort solo et par équipes. Et nous sommes plutôt confiant sur l’arrivée d’autres modes, étant donné que certains ne sont disponibles que sur PC pour l’instant. Et nous constatons qu’une certaine addiction peut s’installer (j'arrête quand je veux, OK !!!), pour le peu que vous soyez amoureux du genre.

Le mode principal du jeu est très simple, c’est en 5c5 qui vous vous affronterez à travers douze manches en défense, où vous devrez empêcher l’équipe adverse de poser le spike sur les différents sites, qui peuvent aller jusqu’au nombre de trois selon la carte. Et douze en attaque, qui a pour objectif de poser ce même spike, ou d'éliminer l’équipe adverse. La première équipe à treize manches gagnantes remporte la partie. Et c’est là que le deuxième bémol arrive malgré lui, une partie de la communauté certes minoritaire est un brin toxique, surtout avec les débutants où bien la gente féminine. Mais heureusement la majorité reste très fair et didactique, mais cela reste à signaler. Des problèmes de connexion très rares sont aussi à déplorer, mais d'énormes améliorations ont été apportées ces derniers jours. Nous restons confiant vis à vis du passif du studio, avec les jeux multijoueurs.

Pour ce qui est de la monétisation du titre, qui dit free to play dit boutique. Et de ce côté là, nous avons les boutiques classiques remplies de skins d’armes, de pendentifs, et autres cosmétiques. Et le traditionnel pass de combat au prix de dix euros. Pour ce qui est du côté des héros, une poignée est disponible gratuitement. Pour acquérir le reste du roster, vous pouvez en acquérir avec 2 jetons de déblocages offerts. Sinon vous pouvez aussi utiliser la monnaie in-game obtenue en jouant. Ou alors en possédant le Game Pass Ultimate et en liant votre compte Riot à votre compte Xbox, vous obtiendrez l'intégralité des personnages. Et pour finir la solution de facilité, l’argent réel. Nous n’avons pas forcément remarqué d’abus de ce côté-là, étant donné que tout contenu payant est cosmétique.



Point complet
Valorant reste une référence en FPS multijoueur. Nous avons énormément été conquis par le portage sur consoles. Les sensations manette en main sont relativement plaisantes. Le gameplay est plutôt satisfaisant mais demande de l'investissement pour le maîtriser. Le côté monétisation pas abusif. Ce qui en fait le FPS tactique du moment à ne pas manquer sur Xbox Series X/S.

On a adoré :
Gameplay plaisant et addictif
Portage manette très plaisant
Boutique non abusive
Des héros très intéressants…
On n'a pas aimé :
…d’autres un peu moins



Partager :    


VOS REACTIONS
Posté le 10.07.24 @ 12:06

J'ai testé la Bêta et je n'ai pas trop apprécié, je trouve ça lent et ayant tellement une habitude au niveau des touches pour les FPS j'ai trouvé celui ci assez déconcertant je me trompait et cherchait souvent les bonnes touches.

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


Actuellement, les membres connectés sont : CeLtiC Ben, vegansound,
Flux RSS | A propos | La rédaction, nous contacter
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2024